Acrylique

Qu’est-ce que l’acrylique ?

L’acrylique (PAN, polyacrylonitrile) est une matière chimique et synthétique, fabriquée à partir d’énergies fossiles dérivées du pétrole. Les acryliques sont composés d’houille, de chaux et d’air.

À quoi ressemble l’acrylique? 

Son toucher est laineux et doux et imite la laine. Il est confortable et infroissable mais bouloche facilement et n’a pas de tenue. L’acrylique est isolant et retient la chaleur. Très prisé dans l’industrie textile, il est principalement mélangé à de la laine pour obtenir un vêtement plus doux, facile d’entretien et bon marché. Souvent présent dans les pulls ou les fausses-fourrures, l’acrylique est également utilisé dans les vêtements de travail (car il résiste aux acides) ou pour la peinture.

L’acrylique, est-ce écologique ? 

L’acrylique est une matière néfaste pour l’environnement comme pour l’être humain.

Cette matière dérivée du plastique pollue énormément dès sa production qui demande une importante quantité d’énergie. Issue de la pétrochimie, elle libère des microparticules toxiques à chaque lavage, qui se retrouvent dans les océans et perturbent l’équilibre des écosystèmes marins. Enfin, les vêtements composés d’acrylique ne se recyclent pas. Leur durée de vie est réduite car ils sont fragiles, boulochent facilement et conservent les odeurs. 

A l’échelle humaine, sa combustion génère du dioxyde de carbone (CO2) et du cyanure d’hydrogène (HCN),  deux gaz toxiques pour l’Homme et les animaux. Il est fabriqué à partir d’’acrylonitrile, potentiel perturbateur endocrinien pouvant générer des allergies et irritations. Cette molécule toxique peut même agir sur l’ADN et être cancérigène. 

Quelles sont les alternatives à l’acrylique plus respectueuses de l’environnement ? 

Nous vous conseillons de privilégier les lainages purs, non mélangés. Pour remplacer les matières synthétiques, optez pour le naturel avec de la laine, du lin, du coton bio ou du chanvre. Il existe également des matière chimiques moins néfastes, telles que le modal ou le tencel.

Si vous possédez déjà des vêtements comportant de l’acrylique, vous pouvez diminuer leur impact négatif en les entretenant précautionneusement. Nous préconisons un lavage à 40 degrés maximum, vêtement retourné (pour éviter les bouloches) et dans un sac de lavage. Cela permettra d’éviter leur détérioration tout en limitant la diffusion des micro-particules.

 

Vous avez une entreprise engagée ? Influence, campagne & production de contenu, The Good Goods est là pour vous accompagner !