Le B.A-BA du Mohair

Le B.A-BA du Mohair
Qu’en pensez-vous ?

 

Article construit en partenariat avec Katia Sanchez Paris


Le B.A-BA du Mohair

 

Qu’est-ce que le mohair ? D’où vient cette matière ? Peut-on la produire dans le respect de l’animal ? Existe-t’il des labels auxquels se référer ? On a remonté la filière avec Katia Sanchez, fondatrice de la marque éponyme. Katia est une actrice engagée pour une mode durable et un mohair de qualité qui respecte l’Animal, ses éleveurs et notre Environnement.

NOTRE LEXIQUE DES MATIÈRES

Qu’est-ce que le mohair ?

Le mohair - comme son nom ne l’indique pas ! - est une matière animale qui provient du pelage de la chèvre angora. 
La laine mohair est une ressource naturelle renouvelable qui possède de nombreuses qualités :
- Un fort pouvoir isolant : elle conserve la chaleur en hiver et la fraîcheur quand les étés sont humides ;
- Une fibre longue, gonflante et légère, qui donne de la tenue aux pièces ;
- Un aspect brillant qui rappelle la soie ;
- De bonnes affinités tinctoriales : elle rend les couleurs éclatantes ;
Le kid mohair provient des jeunes chevreaux, il est encore plus fin et doux.

KATIA SANCHEZ 4 

D’où vient le mohair ?

La chèvre angora est originaire des hauts plateaux d'Anatolie en Turquie, dans la région d’Ankara, ce qui lui donne son nom angora.
Les principaux élevages se trouvent aujourd'hui en Turquie, en Afrique du Sud, en Argentine et en Australie, et il en existe aussi une centaine en France. Les éleveurs français travaillent souvent de façon artisanale et vendent la laine ou les pièces tricotées en direct au consommateur. Aujourd'hui, la production mondiale de mohair est estimée entre 15.000 à 20.000 tonnes par an. 
Le plus gros pays producteur est l’Afrique du sud (environ 50% de la production mondiale), on y trouve 800 fermes et deux principaux distributeurs qui centralisent leurs production, et produisent eux-mêmes. Ils vendent ensuite aux filateurs du monde entier après avoir lavé et cardé (peigné) les poils.
En 2018, la PETA a diffusé un film sur des pratiques scandaleuses d’élevage et d’exploitation animale. Plus de 150 marques ont alors clamé cesser de commercialiser des produits contenant du mohair, dont Monoprix, Zara, Uniqlo et Forever 21. Cependant le mohair étant une matière peu présente dans leurs collections, cet effet d'annonce leur permettait de bénéficier d'une image responsable, sans grandes conséquences économiques. Or, il est possible en tant que marque, de choisir de valoriser le travail d’éleveurs respectueux des animaux et de résoudre plutôt que de se détourner d'un problème éthique. Comme pour le coton ou le cachemire, il est nécessaire de se rendre sur place pour évaluer les pratiques, normes et les réglementations auxquelles sont soumises ses partenaires.
Les chèvres sont élevées en plein air. La tonte est pratiquée 2 à 3 fois par an. La qualité du poil est directement corrélée au bien être animal dont le pelage garde la mémoire des évènements traumatisants, il est donc dans l’intérêt de l’éleveur de choyer ses bêtes. Dans le cas contraire, depuis 2018, les voix s’élèvent efficacement pour dénoncer ces pratiques, un label existe depuis mars 2020.

KATIA SANCHEZ 1

KATIA SANCHEZ PARIS

  

 

À quels labels se référer ? Responsible Mohair Standard

Jusqu’à mars 2020, il n’existait aucun label ni aucune certification. Les clients et les éleveurs étaient soumis à une clause de confiance, ce qui n’est pas suffisant. 
L’ONG Textile Exchange travaille actuellement à la mise en place d’une norme RMS (pour Responsible Mohair Standard) calquée sur le RWS (pour Responsible Wool Standard), un label de confiance pour la laine. Le but est de mettre en place un outil au service de l’industrie et des consommateur/rices, permettant de reconnaître les meilleures pratiques et d’établir des règles concernant la gestion des terres et le traitement des animaux.
Ce label contient plusieurs volets à propos de l’élevage, du management des terres, de la traçabilité et les modalités de contrôle. Du fait du COVID-19, les premiers fils concernés par ce label devraient être vendus courant 2021. 
Le coût de la certification serait de 2€ de plus par kilo de laine, ce qui représente très peu sur le produit fini pour les client.es.

TEXTILE EXCHANGE : organisation mondiale à but non lucratif qui a pour objectif de réduire les impacts négatifs de l’industrie textile sur les ressources en eau, les sols, l’air, les animaux et la population humaine. Cet organisme a mis en place différentes certifications sur le cuir, le coton mais aussi la laine (RWS Responsible Wool Standard).

KATIA SANCHEZ 5

Qu’est-ce qu’un mohair de qualité ? Les recommandations de Katia Sanchez

 

Bien réfléchir à son achat, aimer son pull, c’est une réelle solution pour réduire son impact écologique.

Katia Sanchez

1- Une belle matière
-
Préférez un pull ou gilet en matière naturelle, 100% mohair ou éventuellement mélangée à d’autres matières naturelles comme la soie ;
- Des fils doux font un pull doux ! On peut porter délicatement le pull à son visage ou sur la face interne de son poignet pour attester de sa douceur, gage de qualité ;
- Un éclat lumineux et une bonne imprégnation de la couleur, un pull léger et vaporeux qui respire mais qui se tient bien, sont également des points positifs.

2 - Un savoir-faire de proximité français ou italien, traçable, souvent plus équitable. Idéalement, le pull sera fait-main.

3 - Investir dans une pièce de qualité qu’on gardera des années, et l’entretenir avec soin.

 

KATIA SANCHEZ 3

KATIA SANCHEZ PARIS

 

Entretenir son pull en mohair, les recommandations de Katia Sanchez
 

INFOGRAPHIE : L'IMPACT DES LESSIVES SUR L'ENVIRONNEMENT 
 

  • Laver très peu son pull, la matière étant respirante, on peut le laisser hors du placard entre deux usages pour l’aérer simplement ;
  • Choisir un progamme laine délicat ;
  • Régler l'essorage sur 800 tours/minute maximum
  • Régler la température sur 30° maximum
  • Choisir une lessive écologique, pour des raisons de respect de la matière et de la planète que vous n’ignorez plus
  • Mettre peu de lessive
  • Placer son pull dans une taie d'oreiller qui se ferme ou un filet de lavage 
  • Sortir le pull dès la fin du cycle
  • L'étendre à plat sur une serviette et le retourner à mi-séchage.


LIRE AUSSI : LESSIVE NOCIVE, LE MARKETING INTOXIQUE LA PLANÈTE

 

LE SITE DE KATIA SANCHEZ PARIS

LE COMPTE INSTAGRAM KATIA SANCHEZ PARIS

 

 

On vous donne rendez-vous sur Instagram dans nos stories du 13 au 17 juillet pour une semaine de contenus sur le mohair façon Cahiers de Vacances. À l’issue, un beau cadeau... !

 

 

KATIA SANCHEZ 2

KATIA SANCHEZ PARIS

 

 

LE SITE DE KATIA SANCHEZ

LE COMPTE INSTAGRAM KATIA SANCHEZ PARIS

 

 

RÉFÉRENCES & LIENS UTILES  

 

 

  • WIKIPEDIA Le Mohair
  • Madmoizelle - Banninr le mohair ?
  • Mohair South Africa
  • Textile Exchange
  • Responsible Mohair Standard
  • Film Mohair South Africa
  • Ferme Mohair aux 4 vents 

 

 COVER KATIA SANCHEZ

 

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? VOUS ALLEZ ADORER NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque dimanche une revue de presse de nos articles, podcasts et vidéos et les goodgoods news en avant-première.
Dis quelque chose ici...
Vous êtes un invité ( S'inscrire ? )
ou poster en tant qu'invité
Chargement du commentaire... Le commentaire sera rafraîchi après 00:00.

Soyez le premier à commenter.