Alpaga ou poils de lama

Qu’est ce que l’alpaga / les poils de Lama ?

 

Il existe 4 types de fibres issue de la tonte : les poils de lama, d’alpaga, de vigogne et de guanaco. La laine de vigogne est la plus chère au monde. La population de lamas est principalement concentrée au Pérou et en Bolivie. La laine Alpaga est la plus utilisée dans l’industrie textile. 5000 tonnes de laine d’Alpaga sont récoltées chaque année à l’échelle mondiale et 6000 kg pour la laine de vigogne, qui est la laine la plus onéreuse au monde.

 

À quoi ressemblent l’alpaga / les poils de lama  ?

 

Les poils de lama sont courts et doux. Il existe deux types d’alpaga qui fournissent de la laine: le huancayo, dont la fibre est courte, dense et spongieuse, et le suri, dont la fibre est plus longue, raide et soyeuse. La fibre d’Alpaga est très convoitée car elle est douce, chaude et 4 fois plus résistante que la laine du mouton.  Elle est isolante, inodore et hypoallergénique. Elle se décline en 22 couleurs naturelles différentes. La laine de Vigogne est marron clair, fine, douce et isolante. Quant au Guanaco, il présente un pelage double constitué de poils épais et d’un duvet très fin. 

 

Quel est le procédé de fabrication de l’alpaga / ? 

 

La tonte a lieu une fois par an, autour du mois de mai, et permet de récolter jusqu’à 2,5 kg de laine pour un alpaga. Les poils sont ensuite triés, lavés, dépoussiérés puis séchés avant d’être peignés et filés, pour créer des vêtements artisanaux doux et chauds tels que des écharpes, des pulls ou des bonnets.

 

L’alpaga, est-ce écologique ? 

 

L’alpaga a une faible empreinte écologique, contrairement aux chèvres de cachemire. Sa laine, qui ne nécessite pas de traitement chimique, est complètement biodégradable. Cependant, cette matière est loin d’être locale puisqu’une grande majorité de sa production se fait en Amérique latine. De plus, cette récolte de laine n’est pas bénéfique pour tous les types de lama. Si la réserve nationale de Pampas Galeras, au Brésil, veille à la protection des vigognes, le guanaco est une espèce au bord de l’extinction, menacée par le braconnage et la contrebande.  

 

Comment entretient-on un vêtement en alpaga ? 

 

La laine de lama se lave idéalement à la main, ou sur le programme “laine” ou “délicat” de votre machine pour la laine d’alpaga qui est particulièrement résistante. L’utilisation du sèche-linge est déconseillée. 

Vous avez une entreprise engagée ? Influence, campagne & production de contenu, The Good Goods est là pour vous accompagner !