Laine de chameau

Qu’est-ce que la laine de poils de chameau? 

 

En Afrique, le pelage est peigné pour récupérer les poils, mais en Mongolie et au Kazakhstan, la récolte se fait par tonte. La production s’effectue majoritairement en Asie (Inde) et en Afrique. Les poils de chameaux sont utilisés dans la réalisation de draperies et de toiles de tentes berbères.

 

À quoi ressemblent la laine de poils de chameau

 

Le chameau a un pelage double : sur le dessus, ses poils sont longs, raides et irréguliers. Ces poils de couvertures sont appelés “jarre”.  Des fibres plus courtes constituent le duvet du dessous. C’est au chameau de Mongolie qu’on doit les fibres les plus fines et les plus qualitatives. Ces poils repoussent la poussière, on dit qu’ils sont “antistatiques”. Ils peuvent être roux, bruns ou dorés. La laine issue de poile de chameau est souple et douce. Elle a des propriétés thermostatiques et isolantes qui permettent à l’animal de maintenir une température constante. Les vêtements en poils de chameau sont d’ailleurs portés par certains nomades locaux afin de se protéger de la chaleur désertique. 

Les poils de chameau sont généralement plus qualitatifs et abondants que ceux des dromadaires, en raison du climat. 

 

Comment la laine de poils de chameau est-elle récoltée ? 

 

Chaque printemps, lors de la mue, les poils de chameau sont détachés par peignage. En Afrique, 1 à 3 kg de toison est récupérée par animal, mais ce poids peut atteindre les 5 à 8 kg au Kazakhstan. En Inde, la tonte est manuelle et au Turkménistan, elle est mécanisée. Les poils sont ensuite triés, nettoyés et dégraissés avant d’être filés. Cette laine permet de créer des vêtements mais aussi des accessoires, des draps, des tapis, des couvertures ou de la laine pour tricoter.

 

La laine de poils de chameau, est-ce écologique ? 

 

Le processus de fabrication de tissu en poils de chameau est écologique. La récolte s’effectue dans le respect de l’environnement et de l’animal. Cependant, la production n’est pas locale et demande une exportation depuis les principaux pays producteurs que sont la Chine, la Mongolie, l’Iran, l’Afghanistan, la Russie, la Nouvelle-Zélande et l’Australie.

 

Comment entretenir la laine de poils de chameau ?

 

Pure ou mélangée à d’autres fibres naturelles (telles que la soie ou la laine), la laine de chameau demande un entretien particulier. Elle nécessite un lavage à sec pour les vêtements tissés et manuel pour les tricots. 

Cette matière a notamment été travaillée par Bonne Gueule.

 

Vous avez une entreprise engagée ? Influence, campagne & production de contenu, The Good Goods est là pour vous accompagner !