Les cristaux cosmétiques sont un désastre humain & environnemental

  L’industrie du glow a les mains sales. #scandale  
article réservé aux abonnés

Du quartz pour filtrer ses cosmétiques, de la tourmaline pour la Saint-Valentin, du jade pour les sessions de méditation. Si un peu d’ésotérisme n’a jamais tué personne, l’industrie qui l’alimente a les mains sales.

 

La réalité est là. Plus les consommateurs avertis et indignés réclameront une justice sociale et environnementale derrière chaque produit commercialisé, en boycottant les fournisseurs, plus nous creuserons, dénoncerons, exigerons la vérité pour obtenir une réelle traçabilité, plus l’humanité - capitalistes inclus - ira vers un avant de vertu. On ne peut pas demander à ceux qui sont moins bien nés et qui ont faim de faire justice à notre place. Ce qu’on peut (et doit ?) faire, c’est interroger notre propre morale, lors de nos multiples séances de développement personnel, et choisir de placer le curseur du bien être à un niveau fraternel / de sororité qui nous élève.
Si nos névroses occidentales résultent de la détraction de la planète et du non sens de nos quotidiens résumés à la possession, il est peu probable qu’on les soigne en achetant des cristaux.

DEVENEZ MEMBRE

et accédez à tout notre contenu premium en illimité, bénéficiez de réduction sur nos clever books...

ABONNEMENTS
Total
0
Shares
Commentaires 9
  1. Merci pour cet article plus qu’utile ? Je le partage très régulièrement sur les réseaux tant le sujet est important (vital ?).

  2. Bel article, merci. Quand on voit un quartz rose en vente à 2 euros, il y a de quoi se poser des questions. Je trouve dommage que dans vos sources vous renvoyez vers une boutique de pierres semi-précieuses et vers des autrices du féminin sacré qui à mon idée, ne parle pas de ne pas consommer de pierres, bien au contraire.

    1. Bonjour Jessica, merci beaucoup pour ce commentaire et ce retour constructif. Il est rare que l’on parle de scandales, nous tentons au maximum d’avoir une approche positive et non punitive, et également nuancée. Les rituels relatifs au féminin sacré peuvent être bénéfiques, et ne requièrent cependant pas forcément de pierres ou toutefois un usage raisonnable (idéalement, une pierre de seconde main). S’opposer fermement à ce qui est une réalité (l’usage massif de ces objets) serait peut-être moins productif car on condamnerait sans expliquer pourquoi ou donner d’alternative. C’est le sens de ces références sur lesquelles on s’est appuyés pour écrire cet article.

  3. Professionnel lapidaire , travaillant éthiquement ( adhésion a la Fair Gems Process ) , je vous félicite pour cet article , permettant peut etre quelque éveil de conscience sur ce sujet Je me permet néanmoins d attirer votre attention sur le terme “semi-précieux” , qui bien qu attirant pour tous les vendeurs de minéraux et gemmes est néanmoins interdit C’est un peu aussi grace a cet emploi que l’on met en lumière les négociants peu scrupuleux ! Source : Décret n°2002-65 du 14 janvier 2002 relatif au commerce des pierres gemmes et des perlesBien a vous

  4. Merci pour cet article qui met la lumière et de vrais exemples sur ce qu’est devenu ce traffic de pierres aujourd’hui… Sous prétexte de lithothérapie et de pouvoirs magiques, on vend des pierre d’une qualité plus que médiocre à des prix mirobolants. Ces mêmes pierres du coup exploitées dans la misère humaine car soit-disant je valant rien. Étant moi-même également lapidaire pour la joaillerie, j’essaie de faire au mieux pour me fournir en pierres, en allant directement à la source chez les locaux. Mais ce n’est pas toujours chose aisée, vue la main mise par les cartels sur certains marchés, et l’attente du consommateur d’un prix défiant toute concurrence… Qui entretient ce même cercle vicieux. Il est grand temps d’informer et responsabiliser ces derniers sur les conséquences de leur actes d’achats compulsifs bradés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent
Milk Fiber : des vêtements & du textile en protéine de lait caillé
bouteille et fibre de lait

Milk Fiber : des vêtements & du textile en protéine de lait caillé

<p><meta charset="utf-8" /></p> <p><meta charset="utf-8" />Demain, c’était pas

Suivant
Notre guide des friperies les plus originales de Paris
veste-friperie-patchwork

Notre guide des friperies les plus originales de Paris

À lire également

Become a Good One ! Abonnez-vous à nos contenus

Le média payant : accès illimité à tous les articles et OnePagers, réductions sur nos CleverBooks

Total
0
Share