carte-deforestation-amazonie

Pourquoi la mode est-elle directement liée à la déforestation en Amazonie ?

article réservé aux abonnés

L'industrie bovine est le principal moteur de la déforestation de la forêt amazonienne et des forêts tropicales dans le monde. Parce qu’il est un coproduit de cette industrie, le cuir et les objets en cuir (sacs, chaussures, baskets, accessoires) dans la mode et le luxe sont impliqués dans ce processus de destruction à grande vitesse du poumon de la planète. La déforestation est requise par l’agriculture intensive, exploitant les sols à des fins alimentaires pour nourrir le bétail. Ensemble, les deux seraient responsables de 31% des émissions gaz à effet de serre. S’il est possible de travailler le cuir de façon responsable, les chaînes d'approvisionnement mondialisées et complexes de l'industrie de la mode ne permettent pas aux marques de connaître l’origine des matières utilisées. Ainsi, nombre d’entre elles contribuent à la déforestation. Une récente étude menée par le Stand.earth Research Group a analysé près de 500 000 bases de données d’imports/exports de matières premières et révèle une liste de plus de 100 grandes marques directement impliquées, telles que Zara, Adidas, Nike, New Balance, Coach, Prada, H&M, UGG ou encore Fendi, de la grande distribution au luxe.

 

Stand.earth Research Group est spécialisé dans la recherche au sujet de la traçabilité des matières premières dans les chaînes d'approvisionnement complexes (avec de nombreux intermédiaires). Il étudie particulièrement la responsabilité des marques dans la destruction de l'environnement et les violations des droits de l'Homme pour aider les entreprises à changer leurs pratiques. Leurs clients sont par exemple Kimberly-Clark, Disney ou encore Nestlé.

 

L'industrie bovine est le principal moteur de la déforestation amazonienne et des forêts tropicales dans le monde [1]

DEVENEZ MEMBRE

et accédez à tout notre contenu premium en illimité, bénéficiez de réduction sur nos clever books...

ABONNEMENTS
Total
0
Shares
Commentaires 3
  1. Merci d’alerter sur ce sujet avec un article aussi bien documenté. Comment contrôler ses sources d’approvisionnement à la perfection et éviter les dérives qui ont lieu à des milliers de kilomètres, difficile malheureusement d’assurer l’approvisionnement d’un “cuir propre” quand on source cette matière au brésil, c’est sûr.

  2. très bon article en effet, qui ne peut qu’engager à favoriser les fibres naturelles, françaises et même bio : le lin et le chanvre !! 😉 traçabilité garantie du champ au t-shirt !

Laisser un commentaire
Précédent
Sélection de gants éthiques, fabriqués en France et en Europe
Suivant
Plus de laine que de pétrole dans nos dressings, pourquoi porter des matières naturelles ?
À lire également

Become a Good One ! Abonnez-vous à nos contenus

Le média payant : accès illimité à tous les articles et OnePagers, réductions sur nos CleverBooks

Total
0
Share