Précommandes et crowdfunding : les projets mode à soutenir en juin 2024

À la recherche de pépites prometteuses et engagées dans des projets éthiques, nous avons épluché les plateformes de financement participatif. Inclusifs, locaux et écoresponsables, nous avons retenu 6 projets à retenir et à soutenir dans le domaine de la mode. Au programme : marques et média aux propositions novatrices qui méritent un coup d’œil !

 Les 6 projets engagés en financement participatif qu’on supporte en juin 2024

Jadice : un modèle de consommation vertueux 

Jadice s’engage contre la surconsommation avec deux maître-mots : durabilité et unicité. Vêtements upcyclés provenant de surplus de production, ils sont produits en petite série en France. La créatrice met en avant un savoir-faire transgénérationnel. Chemises et shorts non-genrés ou encore chaussettes tricotées sur commande à Roubaix sont à retrouver sur Ulule. Et si vous avez de la chance, c’est Jade elle-même qui livrera votre colis dans Paris pour la voie la plus verte : la course à pied ! 

Deux mannequins portent des chemises bleues de la marque Janice
Crédits : Jadice

Découvrir les précommandes de Jadice

De la sécurité auto à la sandale, il n’y a qu’un pas chez AWA

Fabriquées à Taïwan à partir de matériaux de véhicules en fin de vie, Awa propose des sandales inattendues. Les lanières sont des ceintures de sécurité découpées, collées et assemblées à une semelle en polymère thermoplastique – moelleuse comme un tapis de yoga – et en caoutchouc recyclé. Le tout, dans un sac de rangement confectionné à partir d’airbag de voiture. Un travail manuel qui allie durabilité et confort. 

Des sandales grises Awa réalisées en ceintures de sécurité upcyclées.
Crédits : Awa

Précommander les sandales Awa

Pavenrod :  des vêtements pour la montagne faits main

Envie de profiter d’une balade en montagne ou d’un trail tout en portant des vêtements respectueux de la nature que vous traversez ? Pavenrod veut transmettre sa passion pour la montagne avec un vestiaire complet de vêtements outdoor conçus exclusivement en matière recyclées ou en fibres naturelles dans leur atelier à Chambéry. Derrière cette gamme technique, la marque souhaite relocaliser les emplois dans le textile en France et prolonger le cycle de vie du produit, par la réparation, le réemploi et l’upcycling. 

Un mannequin homme et une mannequin femme portent des sweatshirts noirs de la marque Pavenrod.
Crédits : Pavenrod

Revaloriser le savoir-faire chambérien avec Pavenrod

N.Made : une transmission familiale de savoir-faire 

Un projet qui a retenu notre attention  : les bijoux faits main de N.Made. Soazik utilise et transforme des matériaux de bijoux existants pour créer de nouvelles pièces pour la plupart d’inspiration asiatiques et africaines ainsi que des modèles plus simples et intemporels, tous réalisés dans des moules venus d’Inde par son père. Si le projet ne propose pas de précommande, elle fait appel aux dons pour pouvoir concrétiser sa bijouterie. L’ensemble du matériel est détaillé sur Ulule. 

Des bijoux en metal de la marque N.Made.
Crédits : N.Made

Soutenir N.Made

Lalie Paris : des accessoires et des vêtements évolutifs pour enfant

Avec Lalie Paris, Rosalie Narcy veut proposer une alternative attrayante à la fast fashion aux nouvelles générations : faire grandir les enfants dans un environnement où l’upcycling est devenu un art de vivre. Évolutifs, quesaco ? La marque s’approvisionne de vêtements d’adultes qu’elle transforme en accessoires et vêtements pour enfants. Mettre en valeur l’attache sentimentale aux vêtements au travers de la transmission, une belle initiative pour se détacher de la surconsommation. 

des vêtements de la collection Lalie Paris
Crédits : Lalie Paris

Découvrir les contreparties de la collecte pour Lalie Paris

Bouloche, la seconde main intemporelle masculine

Habitué·es aux fripes féminines, le vestiaire masculin est moins représenté dans les magasins de seconde main ou noyé dans une offre déjà existante et désordonnée. Bouloche s’y investit. La marque propose un ensemble de services après le rachat de vos vêtements pour assurer une qualité et praticité des habits pour présenter des intemporels masculins en quantité suffisante et à un prix compétitif. Comptez par exemple 35 euros pour un jeans Levis 511 contre 120 euros neuf.

4 hommes portes des vêtements casual de Bouloche
Crédits : Bouloche

Contribuez pour participer aux coulisses du projet Bouloche

Climax, un média à l’ironie mordante sur les enjeux environnementaux 

Climax n’en est pas à son premier coup. Fort de son succès, il signe la cinquième édition de son fanzine “Tout est foutu”, disponible en pré-commande seul ou en offres de pack. Fondé en 2021, ce média indépendant sous forme de newsletter hebdomadaire se décline aussi en fanzine “plus chaude que le climat”. Ton railleur ou ironie grinçante, Climax propose un nouveau regard sur les politiques climatiques creuses avec moquerie et une DA bien léchée. Un avant-goût de ce qu’on peut y lire : “Les haies sont-elles de droite ?” ou “L’éco-aventurier, concept bullshit ?”
La couverture du nouveau numéro du magazine Climax 'Tout est fou<s>tu<s>'

Précommander le cinquième numéro de Climax

Total
0
Shares
Précédent
Le défi des collections Pride : comment éviter les faux pas ?
Suivant
La top liste des marques de bananes éco-responsables
À lire également

Become a Good One ! Abonnez-vous à nos contenus

Le média payant : accès illimité à tous les articles et OnePagers, réductions sur nos CleverBooks

Total
0
Share