[PODCAST] JULIEN TUFFERY, Atelier Tuffery Réveiller Une Marque Ancestrale Par Le Digital

[PODCAST] JULIEN TUFFERY, Atelier Tuffery Réveiller Une Marque Ancestrale Par Le Digital

[PODCAST] JULIEN TUFFERY, Atelier Tuffery
Réveiller Une Marque Ancestrale Par Le Digital (En Gardant Ses Valeurs)

La croissance infinie n’est pas compatible avec la préservation de nos valeurs.


Tous les 10 jours, Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, Le Sapping reçoit Julien Tuffery de l'Atelier Tuffery.

  

 Il faut que les mains qui fabriquent soient les mains qui vendent, pas d’intermédiaires entre le fabriquant et les consommateurs. 

Cet épisode est prévu depuis longtemps mais l’avoir enregistré pendant le confinement le rend particulièrement riche en enseignements. 
Julien Tuffery est la 4e génération de la famille Tuffery qui fabrique des jeans français, dans les Cévennes depuis 1892.
Cet ingénieur des Grandes Écoles a repris sans préavis l’entreprise il y a 6 ans avec sa femme Myriam. Actuellement, leur carnet de commandes débordent et ce malgré la crise, 3 embauches sont prévues cet été et quelles que soient les incertitudes futures, la marque reste campée sur son choix d’atteindre sa limite de croissance d’ici quelques années. 
La sérénité de Julien semble être due à deux choses : 
- L’Atelier Tuffery a déjà traversé de multiples crises, passant notamment de 60 à 3 personnes du fait de la concurrence internationale dans les années 80;
- La résistance de la marque est due à ses valeurs intrinsèques qui sont les mêmes depuis toujours et servent de cap dans la tempête : des circuits courts, un fonctionnement très autonome, des engagements humains et écologiques sincères, une communauté confiante et solidaire. 
La seule chose qui ait récemment changé à l’atelier, c’est la stratégie de communication et l’adaptation du business model vers du 100% digital. Là encore, nous allons voir comment une Maison historique qui agit comme une DNVB a moins à craindre des conséquences du confinement. 
L’innovation n’est pas en reste, l’Atelier Tuffery s’est également donné pour mission de réinventer l’industrie manufacturière française pour préparer demain, il paraît qu’enseigner la couture peut-être sexy et que les open spaces conviviaux ne sont pas réservés qu’au secteur tertiaire. 
Nous abordons enfin la question des masques que l’Atelier produit depuis le début du confinement, de la coordination des sites de confection et de l’effort de solidarité nationale sans précédent que connaît le secteur de la mode française. 
Cet épisode est une boite à outils pour l’avenir, un avenir positif et inscrit dans le temps long !

Avec le web, l’isolement géographique n’existe pas.

Les 5 mot-clefs de l’épisode : histoire, artisanat, digital, story-doing et baume-au-cœur en un seul mot ! 

NB : Cet épisode a été enregistré à distance, ce qui explique que nos voix puissent par moment être légèrement modifiées, on espère que ça ne vous empêchera pas de passer un bon moment, et si vous en avez la possibilité, d’écrire sur Itunes un commentaire 5 étoiles, c’est la meilleure façon de nous soutenir.


Très bonne écoute !

 

LE SITE DE L'ATELIER TUFFERY 

 

SE REPÉRER DANS L'ÉPISODE

 

0-10 Parcours de Julien, bref historique de l’Atelier Tuffery
- D’ingénieur des Grandes Écoles à Président de l’Atelier Tuffery
- Histoire de Célestin Tuffery, Maître tailleur confectionneur de village qui crée l’Atelier en 1892 pour habiller les ouvriers d’une ligne de chemin de fer avec des vêtements chauds, solides et peu chers à fabriquer
- Après la guerre, le jean passe du chantier à l’article de mode, sous l’influence américaine il devient tendance, ce sont les belles années de la confection textile à la française 
- Années 60s : émancipation féminine et blue jean porté par les femmes
- Années 80-85 :la crise de la délocalisation au Magreb et en Asie, l'Atelier Tuffery passe de 60 à 3 employés 

10-20 Comment on sort de la crise ? 
- En s’appuyant sur les communautés locales et les consommateurs de proximité, historiquement attachés à la marque. En produisant en circuits courts, avec des valeurs éthiques, un savoir-faire artisanal, une certification made in France
- Attendre que ça passe sans perdre son authenticité

20- 30 La relève en 2014 
- Julien et Myriam reprennent l’entreprise, deux clefs de développement à succès : rester authentique, changer de modèle économique vers le tout digital, avoir une stratégie de communication (story doing, ne rien inventer mais ne pas se cacher) 

30-40 L’industrie manufacturière française 2.0 / Qui sont les ouvriers de textile en France de demain ?
- Rendre la profession attractive, les ateliers familiaux conviviaux, redonner leurs lettres de noblesse aux métiers
- Les open spaces ne sont pas réservés au digital et au tertiaire 
- Intérêt de la formation intégrée à l’entreprise
- Embaucher sous le prisme du savoir être et vivre plus que des compétences, former à la polyvalence des métiers (durant 14 mois)

40-45 La notion de croissance volontairement limitée
- L’Atelier Tuffery a un carnet de commandes plein à craquer, pourtant la croissance infinie n’est pas compatible avec la préservation de ses valeurs
- Pourquoi revoir la définition du mot ambition

45-55 Depuis le confinement
- Comment on vit le confinement à l’atelier
- Engagement dans la production des masques à l’échelle locale et sur la France, coordination des ateliers et collaboration dans la production
- Actes de solidarité sans précédent au sein de l’industrie et de la société civile  

 
 

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? VOUS ALLEZ ADORER NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque dimanche une revue de presse de nos articles, podcasts et vidéos et les goodgoods news en avant-première.