Condition féminine, crise sociale, crise environnementale : 5 TEDx sur la fast-fashion

Condition féminine, crise sociale, crise environnementale : 5 TEDx sur la fast-fashion

 

Condition féminine, crise sociale, crise environnementale : 5 TEDx sur la fast-fashion 

Quelle industrie est responsable de notre perte d’identité, d’injustices sociales considérables et de l’oppression de plusieurs dizaines de millions de femmes dans le monde ? La fast-fashion, mère d’inégalités multi-étagées qui ne cesse de creuser les écarts de pauvreté. Voici une sélection de conférences TEDx pour comprendre pourquoi l’impact de cette industrie est multi-sectoriel : environnemental, comportemental, économique et humain.

La fast-fashion exploite les femmes et cautionne un patriarcat débridé


L’industrie de la mode emploie 60 millions de personnes dans le monde (Source : OIT ) Organisation Internationale du Travail), dont 80% de femmes. La plupart de ces employé.es de la mode le sont dans des conditions de travail précaires, sans assurance maladie ni couverture sociale, ne bénéficient pas du salaire minimum du pays tel que défini par l’OIT.
Ces personnes sont davantage exposées aux maladies, à la morbidité et la mortalité dans ces pays est supérieure à celle des pays développés qui consomment à prix d’or le fruit de leur travail. Cette majorité de femmes et ces hommes gagnent un salaire minimal qui leur permet de subsister au jour le jour : de quoi se vêtir, se nourrir, se loger. Aucune économie n’est possible, aucune émancipation financière, et le moindre événement de vie (grossesse, parent malade, maladie) responsable d’absentéisme a une répercussion directe sur ces trois fonctions primaires qu’on vous propose de relire pour les conscientiser : se vêtir, se nourrir, se loger. Les femmes sont jeunes et vulnérables, peu éduquées, victimes de chantage et parfois d’abus sexuel, menacées de renvoi en cas de grossesse. Tant que cela résume leur vie, on ne l’écrira jamais assez.

A Feminist Perspective on the Fast Fashion Industry | Jeanine Glöyer | TEDxAUBG

Offrir un nouveau sens à l'expression «fashion victim», c’est l’objectif de Jeanine Glöyer, activiste environnementale d’origine allemande. Après avoir fait un tour dans les coulisses de l'industrie de la mode dont elle a vécu in situ les conditions de travail déplorables, particulièrement pour les femmes, lors d’un stage de volontariat en 2008 en Inde, elle présente une alternative engagée : le label Jyoti – Fair Works. Elle l'a créé pour une mode équitable, éco- et socialement responsable.
Elle est spécialisée en Relations Internationales, Droit International et Droits de l’Homme. Elle organise régulièrement des ateliers, des conférences et des débats sur ces thématiques appliquées à l’industrie de la mode.

 

La fast-fashion creuse les écarts de pauvreté


Il existe par ailleurs une relation étroite, parfaitement établie, entre pollution et injustices sociales. Parce qu’elle est produite dans des pays non ou peu réglementés et régis par la loi du marché, la mode est en première ligne de ces inégalités. Non seulement nous exploitons financièrement ces personnes qui vivent en condition de grande précarité, mais nous les exposons à des substances toxiques dans le but unique de fabriquer nos vêtements. Les lois du néolibéralisme débridé nous permettent d’acheter un t-shirt à 3€ (Chez Primark. Vous êtes assis.e ? Il ne s’agit même pas du prix soldé) qui non seulement ne permet pas une vie décente aux employés mais annihile toute possibilité de créer dans ces pays un système solidaire de répartition des richesses, notamment au profit des infrastructures publiques (les écoles, les routes, les hôpitaux). En arrêtant la fast-fashion à bas coût, nous avons le pouvoir de changer les choses.

Changing the world through fashion Eva Kruse at TEDxCopenhagen

Eva Kruse est une des co-fondatrice et PDG du Danish Fashion Institute et de la Fashion Week de Copenhague. Elle est également membre du conseil d'administration de plusieurs organisations et entreprises, parmi lesquelles : Nordic Fashion Association, Wonderful Copenhagen et Birger Christensen. Le Danish Fashion Institute est à l'origine de l'événement le plus grand et le plus important au monde sur la durabilité et la mode: le Copenhagen Fashion Summit.


 
 
The Wardrobe To Die For | Lucy Siegle | TEDxSalford

Lucy Siegle est chroniqueuse pour Ethical Living. Elle retrace l'histoire déshumanisée et dévastatrice pour l'environnement portée par des vêtements qu’on considère inoffensifs.
Elle propose un programme pour les changements urgents qui peuvent et doivent être apportés tant par l'industrie que le consommateur.
Lucy Siegle est une journaliste rigoureuse (BBC News, Sky News, Live Earth) dont le travail s'appuie sur la science (ça nous rappelle quelqu’un au sujet de la folie des cristaux et du mythe de la “2ème industrie la plus polluante au monde” !). On la suit partout !

Fast Fashion’s Effect on People, The Planet, & You | Patrick Woodyard | TEDxUniversityofMiss

 
Initialement dans le secteur de la microfinance à Trujillo, au Pérou, Patrick Woodyard a découvert les dessous de l'industrie de la chaussure péruvienne : plus de 100 000 cordonniers au savoir-faire remarquable, exploités dans leur travail, sous-payés et sans possibilité d’accéder eux-mêmes aux marchés de consommateur/rices pour s’émanciper de cette situation. Patrick Woodyard a développé l'une des premières marques de chaussures en cuir éthique et de grande qualité, Nisolo Shoes, pour y remédier.

NOTRE ANNUAIRE DE MARQUES RESPONSABLES

 

La fast-fashion nous prive de notre identité

Une de nos thématiques favorites : nous sommes les premières fashion victims. En cédant à l’appel du prêt-à-porter bas de gamme et aux tendances hebdomadaires au rythme infernal, nous nous sommes perdu.es dans notre propre style. Plus d’identité, plus de singularité, plus de plaisir créatif lié aux vêtements et plus aucun message à passer à travers eux. Nous sommes dépossédé.es de nos choix vestimentaires sous le joug de marques avides de profit. “Nous sommes ce que nous portons” : nos valeurs et notre créativité sont véhiculées par nos vêtements. Grâce aux achats responsables et conscients, cette vidéo nous qu’il est possible de nous les ré-approprier.

You are what you wear Christina Dean at TEDxHKBU


Dr. Christina Dean est la fondatrice et PDG de Redress, une ONG dont la mission est de promouvoir la durabilité environnementale dans l'industrie de la mode. Christina est une conférencière régulière lors de séminaires et a reçu de nombreuses distinctions pour son travail, notamment en étant répertoriée par le magazine en ligne américain Coco Eco comme l'une des `` femmes vertes les plus influentes de 2010 '' et par UK Vogue comme l'une des `` 30 meilleures '' du Royaume-Uni. Femmes inspirantes ». Avant de fonder Redress, Christina était journaliste et chirurgienne dentiste en exercice.

 

À REGARDER AUSSI : 9 documentaires sur la mode

À REGARDER AUSSI : 4 témoignages sur la fast-fashion

 

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? VOUS ALLEZ ADORER NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque dimanche une revue de presse de nos articles, podcasts et vidéos et les goodgoods news en avant-première.