Ce qui se cache derrière le «Made in America»

Ce qui se cache derrière le «Made in America»

 

Ce qui se cache derrière le «Made in America» 

 

Comme le Made in France, la production locale aux États-Unis, le Made in America, est devenu un sujet politico-économique brûlant et un argument commercial fort. Si cette appellation rassure par sa notion de proximité, elle ne garantit pourtant pas des conditions de travail décentes ni une éthique de fabrication, l’ONG Remake a enquêté au sein d’un documentaire.

Exploitation et violation du code du travail dans la mode aux États-Unis

Lorsqu’on pense aux usines qui produisent de la fast-fashion, on ne pense pas aux États-Unis. Le “Made in America “ est un argument commercial fort qui justifie des prix de vente bien plus élevés que ceux d’une fast-fashion conventionnelle qui produit à l’autre bout de la planète. Pourtant, dans un pays dont le code du travail est supposé protéger ses habitants, des violations des droits du travail se produisent chaque jour aux États-Unis et de nombreux fabricants n’ont pas encore droit à un salaire décentÀ Los Angeles, plus de 50000 femmes, pour la plupart immigrées, travaillent dans des usines de production textile ou vestimentaire. Qu’il s’agisse de sécurité ou de conditions sanitaires, de minimum légal de salaire ou d’horaires extra-larges, ou encore d’absence de couverture maladie à minima : 85% de ces sites ne respectent pas les droits présents dans le du code du travail. 
Au même titre que les salariés du Bangladesh ou les Ouïghours en Chine, ces personnes sont rendues vulnérables par un système qui les contraint à gagner seulement de quoi substister, leur otant ainsi toute possibilité d’émancipation financière ou de rébellion du fait de contrats précaires et de menaces de renvoi comme moyen de pression. 

 

Un documentaire sur les dessous de l’appellation “ Made in America “

Tout comme les scandales ont éclaté au sujet des plateformes logistiques françaises du groupe Amazon, ou des actes de ségrégation voire racistes au sein d’entreprises aux États-Unis, les langues se délient dans l’un des pays les plus développé au monde. L’Organisation Non Gouvernementale Remake a enquêté sur le sujet et propose en accès libre un documentaire sur les dessous réels de la fabrication américaine de vêtements, réalisé auprès d’ouvriers, de designers, ou structures d’audit. 

Tout ce qu’on imagine de plus terrible se produire à l’autre bout de la terre dans l’industrie textile est également possible et bien réel, juste en bas de chez nous. .

Ironie du sort pour le “ Made in America “, fierté clamée haut et fort par le parti Républicain et notamment les partisans de Trump, témoin supplémentaire du déclin de l’empire américain.  

Made In America from Remake on Vimeo.

Et si vous voulez en savoir davantage sur la politique et l'économie aux États-Unis, on vous recommande l'excellente chaîne Patriot Act sur Youtube.

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? VOUS ALLEZ ADORER NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque dimanche une revue de presse de nos articles, podcasts et vidéos et les goodgoods news en avant-première.