Le Guide Du Sous-Vêtement Masculin

ALLER DIRECTEMENT À LA SÉLECTION THEGOODGOODS
Le Guide Du Sous-Vêtement Masculin
Qu’en pensez-vous ?

 

Le Guide Du Sous-Vêtement Masculin

 

À la fois vêtement narcissique par excellence et ultime parure de séduction, l’enjeu du sous-vêtement est double : trouver la pièce confort sans sacrifier son style dans un format papy. Pour s’y retrouver, deux critères cruciaux qui nous mèneront vers les bons choix :
- Les formes : parce qu'il est important de choisir des sous-vêtements adaptés à son mode de vie et à son style.
- Les matières : pour être à l’aise dans son slip comme dans ses convictions écologistes.
 

ÉTAT DE L’ART DES DESSOUS MASCULINS

Constat dramatique : contrairement à la lingerie féminine, le sous-vêtement masculin n’est toujours pas perçu comme un véritable objet de mode. L’offre est malheureusement beaucoup moins riche et fait rarement dans l’originalité. On en profite tout de même pour faire un petit tour d’horizon des possibilités. Et puisque qu’on les connaît déjà bien, on se permet de faire l’impasse sur le descriptif et on se concentre sur le ratio confort-style de chacune. 

1ab5b73ad703ba2d4b75530bb98cc391

Le slip 

La base, jadis tellement ringard qu’il en est redevenu in ! Fini le slip kangourou de grand-père. L’offre s’est étoffée et les marques commencent à proposer des modèles de slips plus raffinés et créatifs que ceux que portaient nos aïeux ! Niveau confort, on fait difficilement mieux. C’est également lui qu’il faut privilégier lorsqu’on porte un pantalon moulant. Toutefois, le choix reste risqué niveau style. Il suffit de trouver le bon.

Le boxer 

Fait plus ou moins validé par la majorité : porter un boxer, c’est l’assurance de ne pas faire de fashion faux-pas. Un beau boxer de qualité est toujours bien accueilli. Ce n’est sans doute pas le sous-vêtement masculin le plus confortable ni le plus original mais il permet de porter un pantalon skinny sans laisser apparaître de vilaines marques. 

Le caleçon ou caleçon américain

Comme le slip, c’est aussi un vétéran de l’underwear masculin. Question style, il ferme tout de même pas mal de portes. Il est trop volumineux pour être invisible sous un jean skinny ou slim et ne peut donc être porté que sous un pantalon large.

Le jockstrap ou suspensoir

Autrefois grand favoris des athlètes, il sort petit à petit des vestiaires pour devenir un vrai fashion statement et amener un peu de créativité dans nos dressings. Puisqu’il est initialement conçu pour la pratique sportive, c’est l’une des options les plus confortables en matière de dessous masculins. Puisqu’il n’est pas très couvrant, il faut éviter de le porter sous un jeans un peu trop rêche. On aimerait en parler plus longuement mais la réalité de l’offre nous force à faire court. Il y a encore un peu de travail à faire pour ouvrir le sous-vêtement masculin à la fantaisie !

Bluebuck 1

Jockstrap Blueduck


LE GUIDE DES MATIÈRES

En l’absence de disruption récente dans le monde des sous-vêtements masculins, il y a de fortes chances pour que nous ayons tous déjà identifié le style dans lequel on se sent le plus à l’aise. Mais comme le confort de chacun ne peut être complet s’il se fait au détriment de la planète, on cherche à connaître les matières à fuir et celles à adopter pour rendre ses dessous un peu plus éthiques.
Guide non-exhaustif des matières que l’on est susceptibles de croiser dans sa quête de sous-vêtements responsables :

8f8b4dee5f97338b017d21fae6591e4b

Le coton 

Le basique qui remplit nos dressings. Plutôt confortable, plutôt absorbant, assez respirant, le coton est bon en tout, excellent en rien. On connaît néanmoins l’impact écologique de sa production. Pour shopper des pièces en coton éthiques, on essaye donc de trouver du coton biologique, certifié GOTS, Oeko-Tex, Commerce Équitable (ou tout à la fois). Et enfin, on se renseigne sur le lieu de fabrication du vêtement en privilégiant les manufactures européennes qui garantissent des conditions de travail dignes aux ouvriers et ouvrières du textile. 

Le chanvre 

Confort, résistances, propriétés anti-bactériennes, c’est la surprise qu’on n’attendait pas dans nos tiroirs. Malheureusement, on trouve pour l’instant assez peu de sous-vêtements en chanvre mais l’offre émerge doucement. De par ses méthodes de production, le chanvre est naturellement plus responsable que le coton. Mais puisque l’utilisation d’une matière plus responsable ne suffit pas à rendre une fringue totalement éthique, il convient tout de même de privilégier les chanvres bios, issus du Commerce Équitable ou certifiés GOTS.

Le Lyocell, Tencel, Modal ou Micromodal 

Matières artificielles fabriquées à partir de fibre de bois, leur production consomme relativement peu d’eau lorsqu’on la compare à celle du coton. Ce sont également des matières biodégradables sans danger pour l’environnement. Niveau confort, elles sont idéales pour des sous-vêtements sportifs : ultra-respirantes, super-absorbantes et élastiques (contrairement au coton). L’aspect lisse et légèrement brillant fonctionne aussi très bien pour des pièces élégantes, style “lingerie”. La finesse et la fluidité du tissu peuvent être un peu perturbantes mais on s’y fait très vite !

L‘élasthanne

L’élasthanne est une matière synthétique issue du pétrole. C’est elle qui donne l'élasticité des sous-vêtements, notamment en coton. On en retrouve malheureusement dans à peu près tous les sous-vêtements du marché. Sans élasthanne, nos sous-vêtements seraient moins moulants, et c’est (malheureusement) ce qu’on recherche le plus souvent. Pour ne pas trahir sa conscience écologique, on privilégie donc les pièces conçues sans ou avec très peu d'élasthanne et on les garde le plus longtemps possible.

Le polyester 

Comme l'élasthanne, le polyester est également une fibre synthétique issue du pétrole. Elle est déjà absolument partout dans nos armoires et les sous-vêtements ne font pas exception. Lisse, fine et plutôt souple, elle s’avère plutôt confortable mais elle n’est absolument pas éco-responsable. On l’a vu précédemment, il existe d’autres matières aussi confortables et plus éthiques que celles-ci. On passera donc notre chemin, sans regret !

 

LA SÉLECTION THEGOODGOODS

Du plus classique au moins conformiste, il y en a pour tous les goûts. Et souvenez-vous : la seule règle en la matière, c’est de porter ce qui nous plaît et de ne pas hésiter à se lâcher si ça nous permet de nous sentir bien ! Pour les matières synthétiques, pensez à votre Guppy Bag afin d'éviter au maximum le relargage de microfibres dans les eaux de lavages.
 

Thinking Mu

Marque espagnole de vêtements éco-responsables fabriqués en Espagne et en Italie. En matière de sous-vêtements, la marque propose des caleçons larges légèrement old-school. Les caleçons sont 100% coton bio certifié GOTS et commerce équitable. 

THINKING MU

Le Slip Français

On ne les présente plus tant la marque est culte. Le Slip Français propose des slips, boxers et caleçons classiques 100% Made in France. Un style plutôt élégant, basique mais sans faute. Les sous-vêtements sont conçus à partir de coton (souvent labellisé Oeko-Tex mais il est nécessaire de vérifier la composition de chaque produit pour s’en assurer). Tous contiennent également un peu d'élasthanne (2 à 5%). 

LE SLIP FRANCAIS

Dedicated Brand

Marque suédoise de vêtements pour tout le dressing et y compris pour le tiroir à sous-vêtements. La marque propose des boxers et des leggings à motifs plutôt funs. Toutes les pièces proposées sont fabriquées en Inde ou en Chine à partir de coton bio certifié GOTS et Commerce Équitable. Ils contiennent également un peu d'élasthanne (5%).

DEDICATED BRAND

Wama

Sous-vêtements américains en chanvre (cultivé en Chine). La marque propose les trois basiques de l’underwear masculin, boxers, slips et caleçons, déclinés en une seule couleur : le noir. Au moins, on n'hésite pas en faisant son shopping ! En plus du chanvre, toutes les pièces sont composées de coton bio et d’un peu d'élasthanne (3%). 

WAMA


Petrone

Marque française de sous-vêtements masculins made in Portugal. La marque propose deux modèles de boxers : un classique contemporain, et un second boutonné pour un style vintage plus recherché. Tous les boxers sont fabriqués à partir de coton, de micromodal (une fibre dérivée du bois dont on parle plus haut) et d’une légère touche d'élasthanne (6%).

PETRONE


Bluebuck

Marque franco-britannique de sous-vêtements masculins entièrement conçus et fabriqué en Europe (Autriche, Italie et Portugal), c’est la seule de notre sélection à proposer autre chose que des boxers, slips ou caleçons. Toutes les pièces sont fabriquées à partir de coton bio et d'élasthanne (5%).  Le plus : les usines de production utilisent des énergies renouvelables !

BLUE DUCK

Dis quelque chose ici...
Vous êtes un invité ( S'inscrire ? )
ou poster en tant qu'invité
Chargement du commentaire... Le commentaire sera rafraîchi après 00:00.

Soyez le premier à commenter.