Bijoux, design, lifestyle : Thegoodgoods art de vivre  

Staiy : L’Intelligence Artificielle Est-Elle Le Futur De La Mode Responsable ?

Staiy : L’Intelligence Artificielle Est-Elle Le Futur De La Mode Responsable ?
Qu’en pensez-vous ?
Article construit en partenariat avec l'application Staiy

 

Staiy : L’Intelligence Artificielle Est-Elle Le Futur De La Mode Responsable ?

Staiy est une application utilisant l'intelligence artificielle pour guider les achats vestimentaires des utilisateurs, personnalisés selon leur style et exlcusivement vers des marques éthiques.
 

Dans la vie il n’y a rien à craindre, il y a tout à comprendre.  

Marie Curie

Capture decran 2019 11 23 a 15.37.48

Du bon usage de la tech


L’Intelligence Artificielle : une machine intermédiaire entre nous et l’existence qui fait des choix à notre place. Cette définition réductrice effraie autant qu’elle fascine. L’I.A. est mystique et ses applications demeurent floues dans les esprits, tandis qu’elles sont déjà présentes dans tous les domaines de notre vie.
La notion d’algorithme nous est familière, bien souvent diabolisée, associée aux outils dont abusent les big five du GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) [1] pour prédire et inciter nos comportements d’achats. Pourtant, derrière chaque nouvelle ère (industrie, service) ou avènement technologique se cache initialement une réponse à un besoin. Le bon ou le mauvais usage est, comme souvent, une question de balance : 15’ vs 3 heures par jour sur Instagram, une suggestion d’article sur connexe vs l’agressivité d’une page d’accueil criblée d’encarts publicitaires et de pop ups.
La technologie peut-être progressiste : nous faire gagner du temps matériel et de cerveau disponible, nous donner accès aux informations, générer des mouvements de soulèvement citoyens. C’est à nous d’en faire un usage intelligent, bien avant de s’en remettre aux capacités de la machine. 

Ce ne sont pas les bigdatas ou les algorithmes qu'il faut accuser, c'est plutôt la paresse de la pensée, la paresse du langage qui fait qu'on délègue à des machines et à des dispositifs automatiques la charge politique mais aussi poétique, judiciaire, littéraire, de prendre en charge notre destin.

Antoinette Rouvroy chercheuse en philosophie du droit - CRIDS/FNRS belges

Group Funny

S’informer, puis disposer


Il faut connaitre pour décider, faire le choix d’une marque responsable comme de l’usage d’une nouvelle technologie. Nous sommes allés à la rencontre de Staiy.
STAIY : 4 jeunes entrepreneurs italiens (Adrian Leue, Alessandro Nora, Ludovico Durante et Chiara Latini) réunis au cœur de Berlin, tant fascinés par la tech que féru de mode. L’éco-système berlinois est pionnier en matière de mode durable : offre vegan riche, éco-conception intégrée aux écoles de design, salons du prêt-à-porter exclusivement dédiés tels le Neonyt. Au début du projet, ils ne manquent pas de marques à valoriser à travers une appli… Mais ne perçoivent pas la valeur ajoutée d’un nouvel e-shop éco-responsable. Il faudrait développer une solution permettant de guider les clients vers les marques, mais également vers leur propre style, afin qu’ils soient sûrs d’investir dans un dressing qui leur ressemble. 

La fonctionnement est simple : court-circuiter les prévisions des algorithmes traditionnels, en entraînant une solution capable de proposer des choix vestimentaires, en construction avec le style et l'éthique du client. Lors de l’inscription sur la plateforme, l’utilisateur est guidé par un parcours éthique. Il rempli un ensemble de critères de style et d’engagements de la part des marques. La machine travaille à accorder ces choix aux marques référencées.
Le parcours est fait pour que l’acheteur conscientise et s’approprie ses achats tant en terme de style que d’impact environnemental.

Leo 1

 

L’évaluation des marques éco-responsables

L’impact sur l’eau, l’air, les matériaux, les conditions de travail et le salaire des partenaires de fabrication sont les piliers de la durabilité sur lesquels STAIY évalue chacune des marques sélectionnées. Chaque aspect analysé est en lien avec les objectifs de développement durable (ODD) mondiaux fixés par les Nations Unies.

(RÉ-)ÉCOUTER L’ÉPISODE DU SAPPING AVEC KERRY BANNIGAN SUR LES SUSTAINABLE DEVELOPMENT GOALS/OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS UNIES, À PRÉCISÉMENT 14'40"

(RE-)LIRE NOTRE ARTICLE SUR L’IMPACT DE LA POLLUTION SUR LA SANTÉ DES POPULATIONS, EN LIEN AVEC LES SDG/ODD DES NATIONS UNIES

Pour chaque produit certifié (GOTS, Fair Wear), la certification est tracée avant d’inclure la marque qui le distribue. À ce jour, 40 marques sont disponibles, 27 ont été rejettées, insuffisamment engagées pour être incluses.
À chaque achat, l’utilisateur contribue au reboisement planetaire grâce à l’ONG One Tree Planted, qui soutient également des causes plus larges telles que l’autonomisation des femmes au Rwanda, la restauration de la forêt amazonienne au Pérou et la fourniture d’un source d’eau au Kenya.
Cette contribution est à la charge de STAIY et n’entraine pas de frais supplémentaires pour le client.

75588222 429926447942768 574634356115505152 o

L’offre de marques et de style

Si l’on retrouve des marques communes à notre annuaire, la vision euro-centrée globale de STAIY permet d’accéder à des marques éco-responsables situées en dehors de notre périmètre habituel, particulièrement les petits créateurs. L’application propose déjà une offre de marques d’upcycling et projette d’inclure la seconde main.
L’algorithme se réfère aujourd’hui à 500 types de styles proposés. Comme tout technologie de machine learning, plus elle se nourrit de datas (en l’occurence principalement d’images), plus elle apprend et est à même de proposer une offre adaptée au client.
Une de nos réserves majeures concernait l’uniformisation du style. L'équipe semble l'avoir anticipé en permettant de choisir des pièces de façon randomisée (au hasard du look !) pour s’inspirer différemment.

Dé-consommer ?


Le pari de STAIY, c’est que l’expérience favorable des utilisateurs les mèneront à affiner leurs choix vers une moindre consommation, plus ciblée. C’est aussi la possibilité de valoriser le travail de marques engagées et de s’éduquer à une consommation raisonnée et raisonnable. Faciliter l’expérience d’achat grâce à une technologie intuitive, construite non pas pour se substituer au libre-arbitre humain mais bien pour le guider. Un outils complémentaire dans la balance de ses choix : ses goûts, ses valeurs, ses connaissances, ... sa techno.
Face aux hordes de marques amorales et aux intox greenwashées, ne nous faut-il pas redoubler d’intelligence ?

Retrouvez Staiy dès aujourd'hui sur l'App Store, le Play Store et en ligne

 

LE SITE DE STAIY

 

Ella 13

 

Dis quelque chose ici...
Vous êtes un invité ( S'inscrire ? )
ou poster en tant qu'invité
Chargement du commentaire... Le commentaire sera rafraîchi après 00:00.

Soyez le premier à commenter.