La Tech et le Design savent aussi être goodgoods

PANOPLY - Louer Pour Libérer Sa Créativité (Et Parce Que C'est Très Écolo, Indeed)

PANOPLY - Louer Pour Libérer Sa Créativité (Et Parce Que C'est Très Écolo, Indeed)
Qu’en pensez-vous ?
La vie est courte et la planète fragile : louez vous vêtements.
 

PANOPLY

Louer Pour Libérer Sa Créativité (Et Parce Que Écologique, Indeed)

 

 

Vous est-il déjà arrivé de ne pas vous rendre à une soirée parce que vous n’aviez pas la bonne tenue ?
Avez-vous déjà eu l’impression que votre garde robe n’était pas adaptée au standing d’un évènement ?
Qui lèche les vitrines Instagram de marques designées-à-Paris :
- en pensant fort que cette robe corail made-in-Vietnam à 275 € est d’un ennui assassin
- avec la hantise qu’une autre ait la même au 5e mariage prévu (pour lesquels il faudra 5 tenues) ? 

Bon, voilà pour l’argumentaire par défaut. Passons maintenant à ce qui fait sens

 
Le dressing de Carrie Bradshaw -tout cliché qu’il soit- est le rêve de beaucoup de femmes. L’accessibilité à des pièces de créateurs est aussi rare que les occasions de les porter. C’est pour cette raison qu’on en est pauvre : c’est un coût que la plupart d’entre nous ne sont pas prêtes à allouer à un usage éphémère
Bien souvent la beauté d’une pièce couture tient dans un empiècement en sequins, un nuage de tulle, un merveilleux brocart apparemment extravagant qui finit contenu dans nos rêves. Notre fantasme s’évanouit dans le soupir du Je n’aurais pas l’occasion de le porter oscillant ironiquement avec Je n’ai rien à me mettre sur le même ton. 
Coeur-cerveau désarticulés. Retour à la case départ en passant par la frustration.
La next step étant possiblement une session compulsive chez Zara. Un blazer et deux jupes plus tard, pas plus avancée dans la quête de son graal stylistique
 
 
Crédits @GiuliaRosa

Ce qui est intéressant dans la vie, c’est d’exister.

Est Carrie qui veut

 
À l’heure où la créativité atteint son paroxysme, à quel moment avons-nous été bridées ? Nous vivons dans une ère où on lève le carcan des genres, où les codes de la rue défilent sur les podiums, où l’image omniprésente pousse à l’audace pour conquérir une audience blasée des selfies polissés des blogueuses. Pour autant, nous ne nous sommes jamais autant effacé(e)s derrière nos 501 et nos robes corail
 
Le problème n’est plus de ne pas pouvoir mais bien de le vouloir. Personnellement, comme Iris Apfel, je suis convaincue que La vie est trop courte pour porter des vêtements ennuyeux
Pour satisfaire mes envies couture et faire de chaque sortie au marché une occasion de me saper*, j’ai longtemps été de celles qui dépensaient inconsidérément le labeur de mes gardes d’interne dans un sac Chanel de seconde-main, revendant une fois sur deux l’objet du désir. Côté rentabilité, peut mieux faire… Le coeur a ses raisons que mon portefeuille ignore. 
Lorsque j’ai découvert la possibilité de louer des vêtements, j’ai d’abord été rebutée par l’idée. Eux et moi avons une histoire d’amour née d’un choix consciencieux et ancrée dans la durée. Cependant j’avais sous-estimé deux choses essentielles :
- On ne peut pas brider une créativité effrénée. Même si c’est dans la mesure, j’aurai toujours envie de nouveaux vêtements.
- Il n’y a pas plus écologique que d’utiliser et de remettre en circulation un produit déjà fini. Period

J’ai testé Panoply. 

 

 
 

Panoply En Pratique

Il s’agit d’un service de location de vêtements de créateurs qui fonctionne avec un abonnement. L’engagement se fait pour trois mois minimum, avec report de crédits d’un mois à l’autre si besoin, et selon plusieurs gammes de prix. Quatre types d’abonnements donnent accès à quatre quantités de crédits, chaque pièce étant elle même cotée de 1 à 4 crédits. 
 
 
 
La location dure 8 jours, les pièces sont envoyées et récupérées par coursier partout en France et sont assurées : le pressing et les éventuels dégâts matériels sont pris en charge. Les vêtements sont répertoriés et réservables sur le site internet, et comme moi, les parisiennes ont la chance de pouvoir également accéder directement aux showrooms de la rue Royale et des Galeries Lafayette Haussmann, ce qui signifie à la fois découvrir les pièces avant de se décider mais également bénéficier des conseils personnalisés d’une styliste

Faisons court et pragmatique : le catalogue est prestigieux et le service est irréprochable

 

Le Style Est Ta Notice, Panoply Ta Boite À Outils

Nous sommes à l’heure de la dépossesion et je suis en pleine exploration de la question pour la mode. Je peux vous affirmer que Panoply a un temps d’avance. 
D’un point de vue mathématique : la formule Beaucoup représente probablement ce que je dépense en un an et en quatre à cinq pièces, me permettant ici de faire l’expérience d’une à trois par mois. 
D'un point de vue émotionnel : ce que l’achat ne renouvelle pas, c’est l’expérience du merveilleux. Enfiler une robe Alexis Mabille ou un Trench ÉTRO, c’est vivre un moment d’exception où l’on repose dans un habit-écrin dont le moindre détail magnifie notre humeur. C’est s’offrir un moment de flottement dans une étoffe luxueuse aux finitions sans reproches, qui embellie la routine.
Nous possédons trop de tout, le luxe n’est plus matériel. Le luxe, c’est un moment de connexion à soi qui laisse entrevoir la richesse intérieure. Et il se trouve que pour moi, le style relève de ça : l'équilibre entre la connaissance de soi et celle de ce qui nous va. 
S’habiller est la forme d’art la plus accessible et ainsi la plus démocratique possible. J’ai toujours fait de mon dressing la palette de couleurs avec laquelle je dessine chaque jour un portrait différent de moi. Discret ou démarqué, affirmé ou sage, l’appui d’une bomber jacket pour une date, la combinaison multitask, l’empowerment qui booste l’égo dans un bon tailleur
La frustration d’une mauvaise robe en dentelle corail n’est ni anodine ni surprenante. C’est nous qui donnons chaque jour le ton de nos propres sensations. Laisser libre court à notre créativité, comme ça pour rien, tous les matins… Ou en commençant par magnifier l’expérience de cinq journées de mariage.
Au temps pour vous de vous révéler
 

La vie est courte (et la planète fragile), louez vos vêtements. 

 

LE SITE PANOPLY

 

Dis quelque chose ici...
Vous êtes un invité ( S'inscrire ? )
ou poster en tant qu'invité
Chargement du commentaire... Le commentaire sera rafraîchi après 00:00.

Soyez le premier à commenter.